Patrimoine de l’Église à Lyon, acquisitions récentes (achats et dons d’artistes) en lien avec les expositions tenues sous la direction de Confluences / Résurgence(s)

Lettre adressée à l’Église. Lyon le 25 avril 2019 :

Père.
Les chrétiens du groupe Confluences (1988-2016, œuvrant à l’intérieur de la Pastorale des Réalités du Tourisme et des loisirs –Temps Libre (PRTL) ont longuement dialogué avec les artistes des arts du visuel et les amateurs de toutes formes créatives, historiques et contemporaines.
L’Espace Confluences, rue Saint-Jean, constituait un riche lieu d’échanges profonds. Nous pouvons établir le même constat avec les dialogues obtenus dans les étranges, grandes et belles salles de Saint-Polycarpe où les travaux des artistes recevaient une nouvelle dimension. Dans les engagements des membres de Confluences auprès des artistes, les arts du visuel ont largement pris le pas sur les activités propres au tourisme.
Avec les années, et toute l’expérience que ces rencontres donnaient, un partenariat s’est établi avec des services de l’Église catholique à Lyon : service des pèlerinages, des Affaires culturelles,  (devenu Arts, cultures et foi) et de la Commission Diocésaine d’art Sacré.
À partir de 2017, suite au transfert de l’Espace Saint-Polycarpe vers le 7ème arrondissement, Confluences est devenue Résurgence(s).
Actuellement, le dialogue avec les artistes dans la ligne des 11 biennales d’art sacré actuel est devenu prioritaire. Sans cesse nous percevons l’attente de spirituel, de paroles signifiantes, chargées de transcendance. Dieu parle aux hommes à travers les créations artistiques qui sont présentées aux membres de Résurgence(s).
La douzième BASA qui se tiendra à partir d’octobre 2019 dans la chapelle du Lycée Saint-Marc, en partenariat avec cette Institution jésuite, en témoigne déjà largement. Les membres de Résurgence(s) sont très heureux d’œuvrer pour la BASA 2019, visage de l’Invisible.

Ceci dit, nous avons la joie de vous présenter ce petit livret – catalogue des acquisitions et dons -qui recense ce que les artistes et les amateurs d’arts plastiques ont donné à l’Église sous la responsabilité et le regard de Résurgence(s).
D’après les accords signés avec les donateurs, ces œuvres ne peuvent rester cacher dans des placards. Elles sont destinées à être vues par un large public.
Alors, nous portons à votre connaissance cette recension, invitant les responsables des paroisses, des mouvements et services d’Église ou autres institutions à venir les prendre afin de les montrer sur leurs murs pour une durée déterminée. Des conventions de prêts seront établies en lien, pensons-nous avec la Commission Diocésaine d’Art Sacré dont une de ses mission est de veiller au patrimoine historique et contemporain de l’Église.

Vous souhaitant bonne réception, nous vous présentons nos amicales salutations.

Résurgence(s)